Fête des voisins

Ah! C’est vous qui résidez dans cette maison? Enchanté!
Qui a préparé cette délicieuse tarte aux abricots?
Ca alors, vous habitez le chemin de l’arénier, je ne vous avais jamais croisé!
Pourrais-tu me donner la recette de ta tapenade?
Vous reprendrez bien un peu de rhum arrangé de la Réunion…A moins que vous ne préfériez un peu de liqueur du père Gaucher?
Un vent de convivialité a soufflé un peu partout en France hier soir.
Pour témoin, à petite échelle, une quinzaine de familles résidant au chemin de l’arénier se sont données rendez-vous hier soir chez Josette GILLES, point de ralliement (car il en faut bien un!) pour passer la soirée.

C’est sur farandole au galoubet que M.PEYRUSSAN, le tambourinaire du chemin, a donné le départ de cette amicale soirée, remerciant ainsi Mme Josette GILLES pour son hospitalité.

Le chemin de l’arénier ne fait certainement pas figure d’exception à Eyragues, alors racontez-nous votre soirée, photos à l’appui si vous en avez!
Publicités

Assemblée générale de l’ADMR

Assemblée générale de l’ADMR le vendredi 18 juin 2010.
Cliquez sur l’affiche pour plus de détails.

Un Eyraguais à Maussane

C’est sur le commune de Maussane qu’André BONAFOS vous invite pour un récital de poésie, salle municipale (Avenue des Baux à Maussane les Alpilles), à 18h30.

20 ans de passion

L’association de danse Terpsichore vous invite à son gala de danse annuel à l’occasion de ses 20 ans, le samedi 5 juin 2010, salle des fêtes Louis MICHEL à Eyragues, à partir de 21 h.

Entrée gratuite- Buvette et tombola

Venez nombreux!

Tous ceux qui aiment la danse sont invités à venir assister à notre soirée!
Vous serez sans nul doute séduits et rejoindrez l’association dès la rentrée prochaine!

Fêtes de Pentecôte

Trois jours durant, Eyragues a vécu au rythme des fêtes de Pentecôte.
Encierro, abrivado, bandido, courses camarguaises, atrapaires, pena…
Une météo enfin en adéquation avec notre climat…méditerranéen!…
Tous les ingrédients étaient réunis pour que les premières fêtes se déroulent, comme à l’accoutumée, dans la bonne humeur et l’effervescence.
Les atrapaires s’en sont donné à coeur joie (mais sans aucun doute à corps meurtris!) à chaque sortie des taureaux dans les rues.

Taureaux dans les rues…appelés les « goudronneurs » contrairement aux taureaux qui participent aux courses camarguaises et que l’on appelle les « cocardiers ».

Ils ont été mis à l’honneur lors de la course de dimanche aux arènes: Le comité des fêtes de Clermont des Landes venu assister à nos manifestations taurines.
Dans les Landes où la passion pour le biou est aussi très forte, ce sont les courses landaises qui se pratiquent. Les bandido, encierro, abrivado et courses camarguaises ne font pas parti des traditions taurines.

Prochaines fêtes taurines à Eyragues lors des fêtes de Saint-Eloi les 26, 27 et 28 juin prochain.

Diaporama des fêtes en musique…

Photos: Aurélie Chomette

Coupure de courant

Pour cause de travaux, ERDF procèdera à une coupure de courant le 19 mai prochain, de 8h30 à 11h30

Lieux concernés:

1408 chemin de Mollégès

L’Espace Culture et Tourisme Eyraguais
vous présente « Le dictionnaire des familles eyraguaises » par Robert Bouchet.

Il sera sur le marché d’Eyragues, les vendredis 28 mai et 4 juin 2010.

Dans cet ouvrage, sont répertoriées et étudiées, 127 familles eyraguaises qui ont vécu entre 1500 et 1900, en particulier, l’origine des noms, leur répartition, le premier acte de mariage connu ainsi que les métiers exercés par les membres de ces familles et des anecdotes s’y rapportant.
Il est émouvant aussi d’y trouver les signatures des lointains Eyraguais, bien souvent antérieures à 1700.
Comme dans beaucoup de villages de la région, beaucoup de familles sont présentes à Eyragues depuis le XVIième siècle comme les familles Bouchet, Aubert, Gilles, Mollard, Abeille, Clappier, Genin, Masseboeuf, Bourdet, Davin, Deychamp, Dijon, Jullian, Marcel, Michel, Quenin … et bien d’autres.

Dans une deuxième partie, on évoquera la vente des biens nationaux, les restitutions, les guillotinés eyraguais de 1793.
Un hommage est rendu à tous les soldats Eyraguais qui ont combattu dans les armées de la Révolution, de l’Empire et qui sont tombés loin de leur petite patrie aux quatre coins de l’Europe : Espagne, Italie, Autriche … ainsi que ceux qui sont morts pendant les guerres du second Empire, en Crimée, au Mexique, lors des guerres coloniales pendant la conquête de l’Algérie, de la Tunisie, de l’Indochine et enfin pendant la guerre de 14-18 avec l’affaire du XVième Corps …

On y trouvera une étude sur les métiers d’autrefois, les prénoms, les sobriquets, les patronymes des villages voisins.

Un ouvrage qui vous dira qui étaient les Eyraguais qui depuis plus de 400 ans, ont bâti le village et les mas par leur travail et leur courage.

L’auteur, l’Arlésien Robert Bouchet dont les ancêtres sont eyraguais, dédicacera son ouvrage sur le marché, le vendredi 28 mai et le vendredi 4 juin.
Par la même occasion, vous pourrez découvrir des photos des années 55-60 parues dans le Provençal, en particulier, celles du Corso ainsi que des photos de classe et bien d’autres.